Dr. Hauschka
Dr.Hauschka
Dr.Hauschka
Dr.Hauschka

La recherche

Des plantes médicinales dans le laboratoire de recherche

Pour le développement et l’optimisation de nos produits, pour le choix des plantes, de leur culture, de leur stockage et de leur transformation, nous avons besoin d’informations fiables. Nous voulons connaître les substances et les essences qui composent la plante. Et comment nous pouvons exploiter au mieux leurs propriétés pour les incorporer dans nos produits.

Le professeur Florian Stintzing dirige le Département de la Recherche chez WALA. Cet expert travaille en équipe avec un groupe de 50 collègues, hommes et femmes. Pharmaciens, biologistes, géo-écologistes, chimistes et chimistes en transformation des aliments, tous collaborent pour répondre à toutes sortes de questions. En fonction de leur mission, ces experts coopèrent avec les scientifiques des plus grandes écoles et instituts de recherche. « Nous savons ce dont nous sommes capables mais nous sommes aussi conscients de l’expertise que nous pouvons obtenir de l’extérieur. Réunir les différents points de vue sur un dossier est crucial pour le progrès de la connaissance », précise Florian Stintzing.

« Quand un nouveau produit est créé, nos collègues du Développement galénique intensifient particulièrement leur collaboration. Depuis toujours, nous travaillons main dans la main, nous nous renvoyons la balle, pour ainsi dire. Il en résulte une richesse créative telle qu’elle se reflète aussi dans le produit fini ».

La phytochimie

Au fil du développement des produits, il est primordial de connaître les plantes, de définir leurs lieux d’origine, leurs dates de récolte et leurs modes de transformation idéaux. Les informations relevées constituent une aide précieuse : grâce à notre recherche interne, nos jardiniers récoltent par exemple l’Alchémille (Alchemilla vulgaris) uniquement au mois d’août, car c’est à ce moment là que la plante forme un maximum de tanins agissant sur la peau, et que nous avons ainsi incorporé dans notre Masque Apaisant.

Chaque plante a bien entendu ses spécificités : Par exemple, il est crucial de connaître le genre et le mode de transformation idéal pour obtenir le produit fini désiré : extrait végétal, extrait aqueux ou jus pressé ? Ainsi, notre Département Recherche a découvert l’efficacité remarquable du jus de la méconnue Echinacée pallida dans le soin des lèvres. Ce résultat a été confirmé par l’Institut de virologie de l’Université de Heidelberg. Ainsi, le jus de cette plante est maintenant utilisé dans le Soin des Lèvres Labimint Dr.Hauschka Med.

« Ce type de résultats scientifiques ne sont pas importants seulement pour WALA, mais également pour montrer la différence et la haute qualité des cosmétiques naturels et biologiques.»
Professeur Dr Florian Stintzing

Le lieu de culture idéal pour la Sauge, la stabilité des huiles essentielles, la qualité de la cire de Coing, le secret de la Ficoïde à Cristaux, toutes ces questions font l’objet de recherches au sein du Département. Nos informations se traduisent directement dans le développement des produits et contribuent à répondre aux questions que l’on se pose en matière d’optimisation des compositions ou donnent déjà bien en amont des critères d’appréciation pour les matières premières. Si les résultats des recherches sont d’intérêt scientifique général, ils sont publiés dans des revues spécialisées, nationales et internationales.

Ainsi l’acquisition de ces connaissances profite-t-elle aussi à autrui.