Dr. Hauschka

Les extraits aqueux

Extraits eau-alcool de plantes médicinales pour les médicaments WALA à usage externe et les produits Dr. Hauschka

Pour les extraits aqueux WALA, nous coupons en petits morceaux les plantes à l’état frais. Celles-ci proviennent de notre Ferme Demeter Sonnenhof, de notre propre jardin bio-dynamique, d’autres fermes avec lesquelles nous travaillons ou de cueillettes sauvages contrôlées.

Après avoir coupé les plantes en morceaux, elles sont placées dans un récipient de gré rempli d’eau froide et d’alcool. Nous les laissons pendant 7 jours sous l’action des processus lumière/mouvement, conformément à nos connaissances sur les rythmes naturels et sur l’organisme humain : elles sont mises en mouvement à la main, énergiquement, deux fois par jour, matin et soir. Lors de ce processus, la lumière du jour parvient aux macérats qui sont, le reste du temps, dans l’obscurité. Au bout d’une semaine, les extraits végétaux sont pressés et filtrés. Une partie infime du tourteau réduit en cendres est ajoutée aux extraits végétaux filtrés destinés à la Cosmétique Dr. Hauschka.

Les extraits huileux

Extraits de plantes médicinales séchées avec des huiles végétales pour les médicaments WALA et la Cosmétique Dr. Hauschka

Les extraits huileux sont obtenus à partir de plantes médicinales séchées qui ont macéré dans de l’huile végétale pendant une semaine. Le mélange est porté à 37°C, la température du corps humain. Matin et soir, il est remué pour que les vertus de la plante médicinale passent dans l’huile. Il est ensuite pressé et filtré.

Plus d’informations sur la fabrication des extraits huileux .

Extraits de plantes médicinales

Extraits aqueux rythmisés de plantes médicinales pour la Cosmétique Dr. Hauschka

Les plantes fraîchement cueillies dans le jardin des plantes médicinales WALA sont réduites en petits morceaux et placées dans de l’eau durant sept jours. Le mélange est soumis matin et soir aux processus rythmiques lumière/chaleur/mouvement. En règle générale, les constituants des plantes sont pressés et réduits en cendres au bout de trois jours et demi. Quant au jus végétal, il est rythmisé au bout de sept jours. Il est ensuite filtré et une petite partie des cendres du tourteau est ajoutée aux extraits filtrés.

Les extraits aqueux rythmisés sont inclus dans la composition de nos soins visage et corps, comme par exemple dans la Crème de Jour à la Rose, dans la Crème de Jour Légère à la Rose, mais aussi - sous formée diluée - dans les Cures Intensives Dr. Hauschka. Cette méthode d’obtention des extraits aqueux rythmisés de plantes médicinales a été optimisée pour leur utilisation dans la Cosmétique Dr. Hauschka.

Les jus

Le jus des plantes médicinales fraîchement cueillies est pressé pour la pharmacopée WALA et les produits de la gamme Dr.Hauschka Med.

Fleurs, feuilles et tiges sont pressées immédiatement après la récolte. Contrairement aux extraits de plantes, les jus frais contiennent l’intégralité non diluée de la vitalité des plantes. Toutes les substances des plantes médicinales hautement complexes sont contenues dans les jus d’une grande richesse. C’est ce qui fait leur force d’action particulière.

L’huile essentielle

L’huile essentielle est le présent le plus noble que la Rose puisse offrir.

Le matin à l’aube, quand la brume flotte dans les vallées montagneuses et que les premiers rayons de soleil annoncent le jour, les hommes et les femmes se mettent en route pour cueillir le précieux trésor des Roses de Damas, ces roses au parfum envoûtant. La fleur est cueillie intégralement, pleinement éclose, calice compris, détachée en douceur de la tige. Elle va rejoindre ses semblables dans la corbeille que les cueilleurs ont attaché à leur hanche. Entre les innombrables buissons de roses formant des dégradés de rose pâle et de rose flamboyant, les femmes se meuvent rapidement et en silence, fières de leur trésor de pétales éclatants sur fond de ciel bleu.

Dans cette douce atmosphère, le travail se termine en milieu de matinée. Les corbeilles odorantes sont déversées dans d’immenses sacs pouvant atteindre 12 kg. Il ne sera pas encore midi quand ils seront acheminés à la distillerie qui recueillera l’huile essentielle de rose à partir de ces océans de pétales.

Sans attendre, ces pétales plein de délicatesse seront encore une fois pesés avant de finir dans la cuve de distillation où ils seront baignés d’eau déminéralisée. Sous une pression de 1 bar, le mélange eau et rose sera porté à température. La vapeur, entraînant les substances odorantes des pétales, s’élevera pour se glisser dans le serpentin réfrigérant. Dans ce dernier se tient une spirale qui refroidit la vapeur ; l’hydrolat se dépose en un liquide laiteux au fond de l’essencier. Il renferme à son tour environ 25 à 30 g de distillat (l’équivalent de 450 kg de pétales de roses), premier jet de cette distillation.

Le distillat vert ou huile essentielle est la forme la plus concentrée et donc la plus précieuse de l’huile essentielle de rose. Son parfum intense est celui des roses à l’état frais. L’hydrolat résiduel est à nouveau distillé pour extraire, à partir d’environ 1600 L de ce liquide laiteux, 75 g de distillat « jaune », une huile moins concentrée à l’arôme de rose plus ténu.

Ensemble avec le distillat vert, on porte ce dernier à décanter, puis on le filtre. Le produit fini est la précieuse huile essentielle de rose, tant appréciée en parfumerie qu’en cosmétique.