Dr. Hauschka

Pourtant, souvent, cette chaleur fondamentale nous fait défaut. En cause, des vêtements trop légers ou un stress régulier. Lorsque notre corps est refroidi, il a du mal à s’endormir. Car comment s’endormir avec des pieds froids ? Impossible.

La Cosmétique Dr. Hauschka suit les rythmes naturels et accompagne votre rythme naturel de chaleur. Par exemple : quand vous vous levez le matin, votre corps se contract et la chaleur peut se focaliser. Pour ainsi dire, elle s’élève à l’intérieur. Vous reprenez vos esprits, vous voilà réveillé.e. C’est à ce moment que nos soins à base de Citron Citronnelle sont de vrais alliés pour l’éveil. Le soir, de nouveau au lit, la chaleur aimerait se diffuser jusqu’aux bout des doigts et des pieds. Les vaisseaux se dilatent, les pieds et les mains se réchauffent. Ce processus est favorisé avant le coucher par un bain de pieds chaud. Effectué régulièrement, ce bain peut même aider l’organisme à trouver sa propre régulation de chaleur interne.

Pour accompagner nos Bains : nos Huiles de Soin. Polyvalentes, elles soutiennent le rythme fondamental de la chaleur. Elles la recentrent, la déclenchent et la diffusent. Sentez comme cela fait du bien quand vous vous massez doucement le ventre ou la plante des pieds avec un peu d’Huile de Soin. C’est le rituel du coucher. 

Interview

Interview avec Annette Greco, responsable Développement galénique, et Florian Junge, chef de produit, sur la chaleur et le rythme dans les Soins pour le Corps.

Mme Greco, vous développez pour Dr. Hauschka différents produits pour le soin du visage et du corps. Au niveau du corps, la peau est-elle différente de celle du visage ? Une crème ne suffit-elle pas pour tout ?

Annette Greco : A vrai dire, la peau du visage a des besoins bien différents de celle du corps. Il s’agit d’un organe de la tête, tout comme les organes sensoriels que sont les yeux, la bouche, le nez. Ceux-ci ont une activité métabolique plus lente et sont moins chauds, au contraire ils sont même froids et ont affaire à des processus de dégradation. Ainsi, la peau du visage est davantage sujette au phénomène de dégradation. Ce phénomène ne s’ensuit pas d’une phase de reconstruction. C’est pour cela que nous avons plus de rides au niveau du visage. Je ne connais personne qui se plaint d’avoir une ride sur la cuisse. Ni personne qui dit avoir de la cellulite sur la joue. Au niveau du corps, le métabolisme s’accentue avec le déploiement de la chaleur. Ainsi les produits se doivent donc d’être différents selon qu’ils s’adressent au corps ou au visage.

En quoi les produits pour le visage et le corps sont-ils différents ?

Mme Greco: Au niveau du visage, l’important est de renforcer le processus de régénération. Pour le corps en revanche, il faut agir sur la dynamique chaleur. Lors du développement d’un produit de soin pour le corps, nous nous posons la question suivante: Comment pourrions-nous soutenir la production de chaleur corporelle grâce à une application externe ? comment aider à répartir cette chaleur, à la faire circuler, mais aussi à la débloquer ?

Florian Junge : En ce qui concerne le soin pour le visage, il se doit essentiellement de protéger au quotidien. En effet, alors que le corps est protégé par les vêtements, le visage, lui, est exposé. Il lui faut une autre protection de jour, différente de celle pour le corps.

Et qu’en est-il du soin de nuit non-gras que vous préconisez pour le soin du visage ? Cela vaut-il aussi pour le corps ? Dois-je arrêter de me mettre de la crème pour le corps le soir ?

Mme Greco: Non, on peut en utiliser. Pour bien comprendre, il faut considérer le soin Dr. Hauschka comme étant un soin qui observe le rythme. La différence entre la peau du visage et celle du corps réside dans le rythme. Pour le visage, c’est le rythme de régénération que nous soutenons. Le pouvoir de régénération réside dans l’élément aqueux. A cet effet, le soin de nuit pour le visage se doit d’être aqueux. En ce qui concerne le corps, nous accompagnons ce rythme par la stimulation d’un grand flux de chaleur interne. Pour le soin du visage, je dois faire attention à ce qui est gras ou à ce qui ne l’est pas, pour le soin du corps je dois rechercher ce qui produit le chaud ou ne le produit pas. Les applications de chaleur relèvent toujours des Huiles. Ainsi le soir vous pouvez tout à fait appliquer une crème ou une huile sur le corps.

Cependant certains ont l’impression qu’après un bain le soir, leur peau est plus sèche au réveil.

Mme Greco: Oui. C’est à cela que nous remarquons que nos Huiles de Soin ne sont pas seulement des soins cutanés mais des soins pour l’Être. Souvent, j’applique d’abord une Huile de Soin puis un lait par-dessus.

Les Huiles de Soin Dr. Hauschka pour le soin de l’Être ? C’est inhabituel. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Mme Greco: Les Huiles de Soin Dr. Hauschka sont des produits qui abordent directement la chaleur corporelle. L’huile n’est en fait rien d’autre que la concentration de la chaleur estivale, elle est une concentration de la force solaire. Les huiles se distinguent par l’ajout de plantes médicinales. La première question que l’on doit se poser est la suivante : qu’est-ce que j’attends de cette huile ? Les six Huiles de Soin Dr. Hauschka offrent un large choix. Si par exemple, je veux me focaliser sur la chaleur, j’utiliserai l’Huile de Soin Citron Citronnelle. Avec l’Huile de Soin Prunelle, je peux stimuler la formation de la chaleur. En ayant à la maison toutes les Huiles Dr. Hauschka, je compose avec. A moi de sentir quelle huile conviendra pour la journée ou après une telle journée.

Cela signifie que chacun doit trouver son propre rituel de soin pour le corps. Lors du développement produit, travaillez-vous sur des aspects de peau spécifiques ?

Mme Greco : Plutôt sur des aspects humains. Nous avons observé les différentes constitutions, indépendamment des soins pour le visage et pour le corps. Qu’est-ce qui se passe le matin et le soir? Avec quels rituels de soin pouvons-nous aider les personnes qui éprouvent des difficultés à garder un rythme-chaleur en bonne santé ? Nous nous inspirons beaucoup de la chaleur dans notre travail.

Les soins pour le corps et ceux pour le visage doivent-ils vraiment être considérés comme étant différents puisque vous parlez des différentes constitutions de l’être ?

Mr Junge: Non, mais nous avons, hélas, toujours tendance à juxtaposer de manière abstraite les soins pour le visage et les soins pour le corps, voire à les considérer comme deux polarités, alors que les deux s’interpénètrent parfaitement. Si je suis centré dans une chaleur qui m’est confortable, j’aurai un bon rayonnement.

Mme Greco: En allant plus loin, c’est vraiment de la santé dont il est question. Pour sauvegarder la beauté ou le développement de l’individu, le soin pour le corps est vraiment l’élément central. Si on ne prend pas soin de son corps, on peut appliquer tous les soins nécessaires sur le visage, cela n’aura aucun effet. On favorise la vraie beauté en appliquant sur le corps plus qu’un soin à proprement parler. Il ne s’agit pas de voir que la peau présente des squames ou de la cellulite, là n’est pas la question. Cela peut être considéré comme un effet esthétique secondaire. La chose essentielle est celle qui fait de l’être une personne dont il faut prendre soin.

Beaucoup d’entre nous travaillent toute la journée devant un ordinateur et constatent que leur tête a toujours tendance à se réchauffer alors que leurs mains et leurs pieds se refroidissent. Dans ce cas précis, trouver le bon soin pour son corps peut-il aider ?

Mme Greco: Le matin, j’utilise l’Huile de Soin Moor Lavande qui forme une enveloppe de protection. Le soir, un bain de pieds avec le Bain Moor Lavande m’aide à évacuer une longue journée. En revanche, le soin pour le corps ne se substitue pas à l’action consciente de prendre soin de soi. Penser qu’il suffit de se réchauffer rapidement les mains pour que tout aille bien ne serait que de la pure substitution. J’ai besoin d’une impulsion qui me permettra de revenir à ma propre chaleur. Avoir les mains froides n’est pas mon problème de fond. Ça l’est quand je perds de vue ce qui me fait vraiment du bien et ce qui ne m’en fait pas. Pour moi, le soin pour le corps doit redonner la conscience de soi.

L’art et la manière d’agir envers soi, dont on s’écoute et prend soin de soi, sont-ils partie intégrante de la Culture Cosmétique Dr. Hauschka ?

Mr Junge: Oui, je le pense. Aujourd’hui on recherche vraiment à revenir à une culture du soin. Mais pas sous la forme d’une profusion d’applications comme le propose le marché. Le bien-être relève plutôt du lâcher-prise, de la concentration de manière consciente sur une seule chose et non sur une succession d’applications qui ne font que glisser sur le corps. Les produits Dr. Hauschka peuvent m’aider à vivre dans le moment présent. C’est, à mon avis, cette culture cosmétique qui est bonne pour la santé ou qui peut nous aider. Pour moi, nous avons réellement besoin de nous recentrer et d’apprendre à nous sentir entiers. Peut-être s’agit-il d’une question de culture.

Mme Greco : La culture n’est rien d’autre que ce que je me représente. Et pour cela, on n’est pas obligé de peindre ou de sculpter, mais, plutôt, comme je le dis dans ma biographie, d’essayer d’organiser son quotidien. Pour moi, c’est cela la culture. Et si la manière d’utiliser les cosmétiques peut donner une impulsion pour s’accorder à nouveau de l’attention à soi-même, pour redevenir créatif, c’est qu’elle relève de la culture cosmétique. Mais c’est aussi dans la façon dont je fais attention à ce qui m’entoure. La Culture Cosmétique Dr. Hauschka me fait prendre conscience de ma responsabilité envers la Nature, envers les processus et les applications. Et de fait, elle me rend responsable de ma propre prise en charge laquelle me fait rayonner avec chaleur, humanité et enthousiasme. Car l’art et la manière avec lesquels j’agis envers moi peuvent aussi produire quelque chose dans la rencontre avec autrui.  

Un bain de pieds avec les Bains Dr. Hauschka

Florian Junge, chef de produit, recommande un bain de pieds relaxant avant d’aller se coucher

« Je n’arrive pas à m’endormir lorsque j’ai les pieds froids. C’est pourquoi j’aime faire un bain de pieds le soir et en profiter pour m’allonger en même temps. Je ferme les yeux et savoure cet instant aussi longtemps que je le souhaite. Dans un silence complet et sans aucune distraction. Si j’en ai envie, je peux aussi opter pour un bain pour les pieds vivifiant après une randonnée avec le Bain Citron Citronnelle ou bien pour un bain pour les pieds préparateur, avant les soins des ongles et des pieds avec le Bain Rose. »

Je me prépare un bain de pieds. Je mets une serviette à côté pour que je puisse m’envelopper les pieds à la sortie de l’eau et je n'oublie pas de prépare aussi de bonnes chaussettes chaudes. 

La température de l’eau est à peine plus chaude que celle de mes pieds. Cela stimule le processus chaleur dans les pieds de manière plus intense.  

Je sens lequel des six bains Dr. Hauschka me convient le mieux à l’instant, et je verse 1-2 bouchons dans l’eau.   

Pour mes enfants, je mets quelques billes dans l’eau. Avec les orteils, ils s’amusent à les chercher et à les attraper. Une manière ludique d’attirer leur attention sur le bain et de les faire savourer l’instant présent.