Dr. Hauschka

Autrefois WALA fabriquait exclusivement les médicaments WALA. Des préparations issues d’extraits aqueux de plantes médicinales rythmisés qui permettent d’activer les forces d’autoguérison de l’organisme. Le Dr Rudolf Hauschka (1891-1969) avait élaboré un procédé unique d’extraction végétale sans alcool. Il avait aussi déjà longuement réfléchi à une ligne de cosmétiques pour compléter sa gamme pharmaceutique. Mais ce ne fut que grâce à Elisabeth Sigmund, qui déjà créait ses propres produits cosmétiques à partir de produits WALA, que ses idées prirent forme. La cosmétologue, vivait à l’époque à Stockholm. Elle s’est alors rendue à Eckwälden et a travaillé avec des médecins pour développer des formules de soins du visage. Elisabeth Sigmund multipliait les centres d’intérêt : le théâtre, l’esthétique, les plantes médicinales mais aussi la médecine.

Elisabeth Sigmund s’était constitué un vaste savoir qui fut le fondement de sa cosmétique holistique. Elle la développa en Suède dans les années 1950. Centrée sur, la stimulation lymphatique aux pinceaux et le conseil. Elle savait déjà qu’il existait deux beautés, intérieure et extérieure. Elisabeth Sigmund emporta son savoir et ses soins chez WALA, avec dans ses bagages, aussi le concept de soin de nuit non gras et ses connaissances sur les variations de l’aspect de peau. « Prendre soin du corps et du visage, c’est PRENDRE SOIN DE LA PEAU; le soin de la peau est la soin de l’un de nos organes les plus importants : le manteau protecteur de notre corps », écrivait-elle. C’est l’un des fondements de WALA, le bien-être passe par le soin de la peau. Ce n’est pas par hasard qu’en 1967, la Cosmétique Dr. Hauschka fut nommée « Cosmétique Curative selon Elisabeth Sigmund de Dr. Hauschka », Cosmétique Dr. Hauschka depuis 1978.

Interview avec le Dr Florian Öxler

directeur des archives historiques de WALA Heilmittel GmbH à propos d’Elisabeth Sigmund et la Cosmétique Curative

M. Öxler, WALA a été fondée en 1935 dans le but de fabriquer les Médicaments WALA. Qu’est-ce qui a poussé son fondateur Dr Rudolf Hauschka au développement d’une cosmétique naturelle et biologique ?

Au début, il s’est agit de médicament, sans ajout d’alcool ni conservateur. Déjà dans les années 1950, WALA avait décidé de développer une cosmétique dédiée à la beauté et au bien-être en complément des médicaments.

Une cosmétique dédiée à la beauté et au bien-être ? Que faut-il entendre par là ?

Le Dr Rudolf Hauschka avait déjà longtemps réfléchi au développement d’une cosmétique différente, sorte de complément à la pharmacopée - un prolongement pour ainsi dire des médicaments WALA, dans le but de préserver le bien-être de la peau. La nouvelle Cosmétique « WALA »  devait  stimuler les fonctions de la peau et ses propres forces et avoir un effet bénéfique sur la santé de l’organisme.

Etait-ce inhabituel en 1967 sur le marché une cosmétique naturelle et biologique ?

Il est difficile de répondre à cette question. La sensibilité des consommateurs pour ce thème était inexistante. Le concept de cosmétique naturelle et biologique n’était pas connu. Il n’existait pas tout simplement. Par conséquent en 1967, il n’y avait pas aucun label de cosmétique naturelle. Pour WALA, il s’est agi en premier lieu de développer une cosmétique qui soutienne la peau dans ses propres activités. Cette cosmétique s’appuyait sur des substances naturelles et biologiques. Le but était d’obtenir une cosmétique curative et bien tolérée. Cela a débouché sur une cosmétique naturelle et biologique. « It happened to be“, comme on dit.

Dr. Hauschka était donc avant-gardiste et pionnier avec sa ligne de cosmétiques naturelle et biologique ?

Oui, nous avons été pionniers dans ce domaine pour ce qui était de la cosmétique autrefois. La cosmétique naturelle et biologique s’est développée beaucoup plus tard et en ce sens nous avons eu de la chance. Car les besoins sur le marché auraient pu évoluer autrement. Mais déjà à l’époque, nous ne voulions pas développer pour le marché mais bien pour l’être humain. Nous avons toujours proposé des cosmétiques naturels et biologiques, même si nos produits n’ont pas été pensés comme tels. Ils ont été conçus pour convenir à tous et rendre à la peau les bienfaits de la Nature.  

Pourquoi a-t-il été aussi important pour Dr. Hauschka d’utiliser les bienfaits de la Nature ? Les produits cosmétiques d’autrefois contenaient souvent des substances synthétiques. Nous aurons pu suivre cet exemple.

Depuis 1935, les laboratoire WALA Heilmittel GmbH élaborent des préparations issues de la Nature, en cela totalement avant-gardistes et pionniers, dans une société à peine éveillée à la conscience écologique. Cette idée penétra progressivement dans les sphères de la société.

La première crème Dr. Hauschka fut créé dans les années 1930. Que pouvez-vous nous dire à ce sujet ?

Rudolf Hauschka travaillait à l’époque comme développeur et chercheur à l’institut clinico-thérapeutique suisse de Arlesheim. Il a développé entre autres une crème pour la peau, une crème à base de gel silicique, de cire d’abeille et d’huile de noyau d’abricot, vraisemblablement à l’usage de la clinique. L’idée de prendre soin et de protéger la peau passe par l’utilisation de soin adapté à votre aspect cutané. Ce fondement est au cœur de la Cosmétique Dr. Hauschka depuis la fondation de l’entreprise. Mais lorsqu’il voulut lancer le développement d’une gamme complète dans les années 60, il lui manquait, en tant que chimiste, l’expérience et le savoir-faire cosmétique. Ses crèmes agissaient sur le plan cutané et non cosmétique. C’est pourquoi on fit appel à l’expertise d’Elisabeth Sigmund.

Elisabeth Sigmund a donc joué un rôle essentiel. Peut-on la désigner comme étant co-fondatrice de la Cosmétique Dr. Hauschka ?

Absolument. Nous lui devons par exemple la Crème de Jour à la Rose, mais plus encore. Elisabeth Sigmund pratiquait des soins holistiques et utilisait des cosmétiques à base de plantes médicinales dans son propre institut de Stockholm dans les années 50, créant une cosmétique naturelle et biologique. Dans sa collaboration avec WALA, qui débuta en 1962, elle apporta le concept du soin de nuit non-gras ainsi que le principe de diagnostic de la peau selon des aspects de peau appelés à changer.

Ainsi, après elle, les produits arrivant sur le marché en 1967 furent appelés : Cosmétique Curative selon Elisabeth Sigmund.

Oui, c’est ça. Seuls les soins pour le visage et la Poudre de Soie étaient appelés ainsi. Parallèlement, il y avait depuis 1964, déjà quelques produits pour le soin du corps et des pieds. En 1973, le terme « curative » a dû être supprimé pour des raisons juridiques, car selon la loi, seuls les médicaments ont un pouvoir de guérison. Pourtant l’appellation Cosmétique Curative traduisait exactement l’idée originelle de concevoir des produits dans le but de préserver le bien-être de la peau en plus des médicaments.

Aujourd’hui Dr. Hauschka offre une gamme de maquillage complète. La première impulsion qui était de développer une gamme de maquillage venait d’Elisabeth Sigmund. Comment cela lui est-il venu ?

Toute petite, Elisabeth Sigmund était déjà une passionnée de théâtre et elle a travaillé quelques temps à la mise en scène aussi bien à Stockholm qu’à Jena. Son cercle d’amis comptait beaucoup d’acteurs et de danseurs. C’est pour eux, qu’elle avait conçu le Bain de Pieds à la Sauge, pour les pieds fatigués. En tant qu’esthéticienne, elle avait pu voir combien la peau des acteurs pouvait être stressée. Elle proposa ainsi à WALA de développer une ligne de maquillage sur une idée nouvelle. Elle ne pouvait concevoir le maquillage sans prendre soin de l’épiderme.

Autrement dit, le maquillage élaboré par Elisabeth Sigmund était en fait une gamme de soins ?

D’une certaine manière oui. Les premiers produits de maquillage, apparaissant sur le marché à partir de 1981, étaient des fards à paupières et des rouges à lèvres. Leur base contenait des plantes médicinales appropriées, à l’instar des produits de soin. WALA créait ses propres couleurs végétales pour ces produits pour ainsi éviter les colorants synthétiques. 

Vous fabriquiez vous-même vos couleurs végétales pour le maquillage. Pourquoi ne les achetiez-vous pas ?

Le souhait d’utiliser des pigments de couleur issus de la Nature était important. Mais il n’existait pas de couleurs végétales sur le marché. C’est ainsi que WALA ces propres extraits, ce qui demanda beaucoup de travail. Le savoir de Rudolf Hauschka a servi de base. Il avait longuement travaillé à Arlesheim pour extraire des couleurs végétales pour la thérapie par la peinture.

Ces couleurs végétales sont-elles toujours employées dans les produits de maquillage Dr. Hauschka ?

Non. Les couleurs végétales ont été interdites pour la cosmétique entretemps, à part quelques exceptions. C’est pourquoi nous utilisons des couleurs minérales, comme les oxydes de fer. Mais ce qui n’a pas changé c’est la complexité du choix des couleurs. Pour les produits pour le teint, nous nous efforçons d’obtenir des teintes proches de la peau, donc de développer des couleurs adaptées aux différentes carnations. Nous ne voulons pas camoufler l’être l’humain mais révéler toute sa beauté.

De la fabrication de médicaments à la cosmétique naturelle et biologique : Les développements de produits dans les Laboratoires Pharmaceutiques WALA Heilmittel GmbH

1935

Dr Rudolf Hauschka fonde WALA pour la fabrication des Médicaments WALA

1964

Quelques produits Dr. Hauschka pour le soin global du corps et des pieds arrivent sur le marché

1967

Grand lancement sur le marché de la Cosmétique Curative selon Elisabeth Sigmund de Dr. Hauschka

1981

Introduction des premiers produits de maquillage

1999

Première gamme complète de maquillage

2017

Nouvelle ligne de maquillage

Gagnez une Crème de Jour au Coing et un Lait pour le Corps Coing en répondant à la question suivante :

Quand Dr. Hauschka a-t-il développé sa première crème ?

Fin de la participation : 31 mai 2017

* champs obligatoires

X Fermer

Conditions de participation

  1. Préalables

    Sont autorisées à participer à ce jeu-concours les personnes résidant en France (hors Dom Tom), majeures au moment de la participation et ayant rempli correctement le formulaire. Le personnel de WALA France et les personnes ayant pris part à la conception et à la mise en œuvre du jeu-concours ne sont pas autorisés à participer. Chaque participant, a le droit d’y participer qu’une seule fois, la participation par l’intermédiaire de tiers (agences de jeu-concours) est exclue. WALA France se réserve le droit d’exclure les personnes qui se procurent des avantages par la manipulation. Un paiement en espèces ou un échange de lot n’est pas possible. Les droits au gain ne sont pas cessibles.

  2. Gain

    La clôture des partipations est le 31 mai 2017, la date d’arrivée chez WALA France faisant foi. Le gagnant ou la gagnante sera désigné(e) par tirage au sort. Avec la remise du prix par la Poste, le risque de perte et de détérioration est transmis au gagnant. WALA France n’est pas responsable des dommages liés à la livraison. Vous trouverez ici les indications sur la protection des données.

  3. Responsabilité

    Les demandes de dommages-intérêts à l’encontre de WALA France, relatives au jeu-concours, sont – dans le cadre des personnes légalement autorisées – exclues indépendamment du droit fondamental, à moins que WALA France n’aurait volontairement ou par négligence enfreint ses obligations légales. En outre, WALA France n’est pas responsable des dommages issus de l’entrave à la disponibilité du site internet en cas de pannes techniques non influençables et d’évènements de force majeure comme les interventions de tiers contre le site internet. WALA France entreprendra toutes les mesures pour garantir la fiabilité et la capacité de fonctionner du site. De plus, WALA France ne garantit pas la capacité opérationnelle conforme du site sur l’ordinateur du participant.

WALA France
9 rue Pierre Dupont
75010 Paris
Tél. : + 33 (0)1 56 29 14 30
Ligne Directe : 01 75 64 53 29
www.dr.hauschka.com

X Fermer