Dr. Hauschka

Nos ingrédients

Dans nos produits, chaque ingrédient possède une fonction et un but précis. Que ce soit l’attention que nous portons à la sélection et à l’obtention des matières premières, l’association de celles-ci pour chaque composition jusqu’au produit fini Dr. Hauschka, tous nos choix sont mûrement réfléchis. Pour cela, nous avons une haute exigence de qualité.

Cette page vous en dira plus sur certains de nos composants : leur provenance, pourquoi nous les avons sélectionné et leurs missions dans nos produits.

Ficoïde à Cristaux

Ficoïde à Cristaux

Profil de la plante

En Afrique du Sud où la terre est aride, la Ficoïde à Cristaux, a appris à développer ses capacités afin de ne pas se dessécher. Adaptée aux sols argileux, sableux ou salins, elle peut s’étendre sur 0,7m2, même sous un soleil de plomb.Plus d'information

Les ingrédients du Lait pour le Corps à la Ficoïde à Cristaux

La composition du Lait pour le Corps à la Ficoïde à Cristaux fait de ce soin : un soin quotidien adapté à la peau très sèche et desquamante. Des études scientifiques ont démontré que le Lait Corps à la Ficoide à Cristaux répond entièrement aux attentes des personnes ayant la peau très sèche et desquamante à tendance atopique. Grâce à la propriété hydratante de la Ficoïde à Cristaux, le soin atténue visiblement et durablement le dessèchement cutané, offrant détente et confort à la peau. La composition du Lait pour le Corps à la Ficoïde à Cristaux à base huile d’Avocat enrichie de beurre de Mangue et de Lanoline pénètre facilement dans l’épiderme et forment un film non gras. En particulier, la lanoline procure une enveloppe de protection et de détente. La peau très sèche se sent instantanément et durablement détendue, elle réapprend à construire sa barrière d’hydratation.

Pourquoi la Ficoïde à Cristaux est-elle un ingrédient de la Cosmétique Dr. Hauschka ?

La peau très sèche et desquamante est une peau qui ne sait plus garder sa barrière hydrique. La résistance de la Ficoïde à Cristaux qui, elle, le sait, lui sert de modèle. Ses constituants qui absorbent l’humidité renforcent sa fonction barrière et lui impulsent la vitalité de retenir à nouveau l’hydratation de manière autonome.Plus d'information

Jus de Ficoïde à Cristaux
Jus de Ficoïde à Cristaux
Beurre de Mangue
Beurre de Mangue
Huile d’Avocat
Huile d’Avocat
Lanoline
Lanoline
Lait pour le Corps à la Ficoïde à Cristaux

Lait pour le Corps à la Ficoïde à Cristaux

Voir le produit


Tous les ingrédients du Lait pour le Corps à la Ficoïde à Cristaux
Eau, extrait de ficoïde à cristaux (suc de pression), glycérine (végétale), alcool, huile d’avocat, huile de jojoba, huile d’amande douce, amidon de tapioca, cire d’abeille, lanoline, lécithine (végétale), beurre de mangue, beurre de karité, extrait de carotte, ester de sucres, extrait d’algue marine, ester d’acides gras glycériques, hectorite (argile volcanique), gomme xanthane (substance mucilagineuse naturelle), acide stéarique (végétal), huile essentielle d’amyris, extrait de romarin, ester d’acide lactique et d’acide stéarique (végétal).

 Bien que la Ficoïde à Cristaux soit recouverte d’innombrables fleurs, celles-ci se remarquent à peine. D’un blanc laiteux, non parfumées, elles sont peu attrayantes. Cette particularité fait de la Ficoïde à Cristaux une plante médicinale. A l’intérieur, elle possède une grande vitalité, tandis qu’à l’extérieur elleède gétal), huile essentiellalité, de l' Cette particularité fait de la Ficole), acide stéarique (végétal), huile essentiellelle rayonne peu. Contrairement à une personne à la peau très sèche et desquamante qui, vit pleinement sa vie et court ainsi le risque de dépenser toute sa vitalité .

Annette Greco
Directrice du Développement galénique WALA

Origine, culture et transformation

La Ficoïde à Cristaux utilisée dans les produits Dr. Hauschka provient d’une Ferme Demeter en Sicile, des îles Canaries et d’une ferme biodynamique d’Afrique du Sud. Les plantes sont pressées pour en extraire le jus selon un procédé de fabrication rythmique WALA. Ce procédé de pressage implique les feuilles et les tiges de la plante.Plus d'information

Ficoïde à Cristaux - Dr.Hauschka

L’infirmière Waltraud Marschke, thérapeute anthroposophe aux Canaries, découvrit que la Ficoïde à Cristaux avait des propriétés apaisantes en cas de douleur et sécheresse de la peau. Le fondement moléculaire de cette propriété, facteur de conservation de l’humidité, c’est l’institut de Greifswald qui l’a découvert pour la Pharmacie.

Ficoïde à Cristaux - Dr.Hauschka

Le nom de l’espèce Mesembryanthemum découle de Mesembria (grec = midi) et anthemon (grec = fleur). Aussi bien le nom de l’espèce que le nom allemand « Mittagsblume » (fleur de midi) illustrent bien les fleurs qui ne s’ouvrent qu’aux rayons intenses du soleil, autrement dit, le plus souvent à midi.

Ficoïde à Cristaux - Dr.Hauschka

Les feuilles de la Ficoïde à Cristaux se consomment comme des feuilles d’Epinard, elles ont un goût de salade. Leur forte teneur en sel évoque une brise marine. Les Sud-Africains mâchent les feuilles fermentées.

Ficoïde à Cristaux - Dr.Hauschka

Sur les îles Canaries les cendres de la Ficoïde à Cristaux servait autrefois pour l’obtention du soda (carbonate de sodium). D’où son nom « plante à soda ».

Ficoïde à Cristaux

Profil de la plante

En Afrique du Sud où la terre est aride, la Ficoïde à Cristaux, a appris à développer ses capacités afin de ne pas se dessécher. Adaptée aux sols argileux, sableux ou salins, elle peut s’étendre sur 0,7m2, même sous un soleil de plomb. Son secret ? Ses feuilles veinées de rouge, charnues et succulentes sont dotées de petits réservoirs d’eau qui brillent comme des milliers de perles de rosée ou de cristaux de glace. Elle n’a pas besoin de se cacher des rayons ardents du soleil. Au contraire, elle choisit de s’étaler en plein soleil. Une plante peut souvent recouvrir plus d’un mètre carré de sol à elle seule, brillant de mille perles de rosée ou de cristaux. Ceux sont ces petits réservoirs sur ses feuilles qui nous livrent le secret de sa survie. Ses racines qui n’ont que quelques centimètres de longueur sont visiblement inefficaces pour l’abreuver. L’humidité, c’est plutôt dans l’air qu’elle la trouve. La Ficoïde à Cristaux aime les sols sableux et salés proches de la mer. Elle concentre le sel en elle-même. Une plante normale meurt au contact d’une quantité excessive de sel. Chez la Ficoïde à Cristaux la teneur saline entraîne la production de l’acide aminé Proline et des alcools de sucre. Ces derniers, ensemble avec des acides de fruits et le magnésium produisent un facteur hydrique naturel. Ces constituants de la Ficoïde à Cristaux attirent à eux le peu d’humidité de l’air et le lient. Ceci peut être observé sur des parties de plante coupée : elles ne se dessèchent qu’au bout de nombreuses semaines. Les feuilles se colorent en rouge pour se protéger de la chaleur. Cette couleur est due aux bétacyanines, substances qui absorbent la lumière et confèrent ainsi une protection solaire naturelle.

Mais ce n’est pas tout. La Ficoïde à Cristaux peut retenir l’air durant la journée. Normalement les plantes absorbent durant le jour du dioxyde de carbone pour le transformer avec l’aide de la lumière en sucre et en oxygène. La plante respire par des ouvertures situées à la face inférieure des feuilles, par lesquelles elle perd d’ailleurs de grandes quantités d’eau. La Ficoïde à Cristaux, elle, ferme ces ouvertures durant la journée et ne se met à respirer qu’après le coucher du soleil. Le dioxyde de carbone absorbé est lié à une molécule qui sera transformée le matin suivant via la photosynthèse en sucre et en oxygène.

Sensible au givre, la Ficoïde à Cristaux peut vivre une à plusieurs années. Sa floraison de juillet à septembre est l’occasion de former d’innombrables pétales d’un blanc laiteux à rose pâle en disposition radicale. A cette prolifération florale s’oppose uniquement une racine de quelques centimètres, semblant servir plutôt d’ancrage à la plante que de système d’alimentation hydrique. Par temps humide, les capsules des baies éclatent et libèrent leurs semences couleur gris-brun qui ne mûrissent qu’à la chaleur de leur pays d’origine.

Ficoïde à Cristaux

Origine, culture et transformation

La Ficoïde à Cristaux utilisée dans les produits Dr. Hauschka provient d’une Ferme Demeter en Sicile, des îles Canaries et d’une ferme biodynamique d’Afrique du Sud. Les plantes sont pressées pour en extraire le jus selon un procédé de fabrication rythmique WALA. Ce procédé de pressage implique les feuilles et les tiges de la plante. En principe, cela est similaire à la production du de jus de fruits fraichement pressés dont le procédé de transformation garantit l'intégrité des composants. Idem pour le jus de la Ficoïde à Cristaux : il contient toutes les propriétés précieuses et la pleine force de la plante. Epoustouflant.

Ficoïde à Cristaux
Ficoïde à Cristaux

Pourquoi la Ficoïde à Cristaux est-elle un ingrédient de la Cosmétique Dr. Hauschka ?

La peau très sèche et desquamante est une peau qui ne sait plus garder sa barrière hydrique. La résistance de la Ficoïde à Cristaux qui, elle, le sait, lui sert de modèle. Ses constituants qui absorbent l’humidité renforcent sa fonction barrière et lui impulsent la vitalité de retenir à nouveau l’hydratation de manière autonome.

La croissance de la Ficoïde à Cristaux montre pourquoi elle peut particulièrement servir de modèle à la peau très sèche et desquamante à tendance atopique. Comparé à l’être humain, voici ce que l’on observe : les racines de la plante correspondent à notre système nerveux et à nos organes sensoriels. A ce domaine appartient la peau, qui est entre autres, le siège le plus important du toucher. La fleur est en relation avec notre psychisme et nos processus métaboliques. Les feuilles, quasiment représentantes de la zone médiane de la plante, ont affaire avec la respiration, elles sont semblables à notre cœur et à notre système respiratoire, deux domaines qui travaillent en rythme et qui forment notre point d’équilibre central. La Ficoïde à Cristaux semble être composée uniquement de feuilles : ses racines sont à peine formées, à l’instar de ses fleurs. Elle est comme ramassée sur elle-même. Transposé à l’être humain, elle se concentre sur les plans psychiques et nerveux, pour y puiser sa force. C’est ce qui manque justement à l’individu à la peau très sèche à tendance atopique, qui, lui, court le risque de se dépenser totalement le plan psychisme et le nerveux.